troglodyte

troglodyte

troglodyte [ trɔglɔdit ] n. m.
• 1721; n. de peuple XIIe; lat. troglodyta, peuple sauvage d'Afrique; gr. trôglodutês « qui entre dans des trous »
1Habitant d'une excavation naturelle (caverne, grotte), et par ext. d'une demeure aménagée dans la terre, le roc. Les troglodytes du Val de Loire. Par anal. Personne qui vit, travaille sous terre.
2(1778) Petit passereau, au corps ramassé, à queue courte et relevée, construisant un nid couvert. Le troglodyte est insectivore; il est parfois confondu avec le roitelet.

troglodyte nom masculin (latin troglodyta, du grec Trôglodutês) Personne qui habite une grotte ou une demeure creusée dans la roche. Très petit passereau au plumage brun, à la queue dressée, au bec fin et pointu, insectivore. (Le troglodyte d'Europe est sédentaire en France, recherchant sous-bois, haies et jardins.) ● troglodyte adjectif Relatif aux troglodytes. ● troglodyte (synonymes) adjectif Relatif aux troglodytes.
Synonymes :

troglodyte
n. m.
d1./d Personne qui vit dans une caverne, une grotte ou une excavation artificielle.
d2./d ORNITH Petit oiseau passériforme brun des régions tempérées (genre Troglodytes) qui construit un nid volumineux.

⇒TROGLODYTE, subst. masc.
A. — 1. PRÉHIST. Homme préhistorique qui habitait dans les cavernes, dans des abris naturels. L'homme primitif, le troglodyte antédiluvien, qui a sculpté sur un os un cerf (GONCOURT, Journal, 1866, p. 305). Pour se défendre contre les rigueurs d'un climat des plus rudes, les hommes de l'âge du renne vivaient (...) dans des grottes ou sous des rochers (...). Ces troglodytes étaient fort industrieux (BOULE, Conf. géol., 1907, p. 201).
Empl. adj. La femelle troglodyte dont les hanches sont larges (FAURE, Hist. art, 1909, p. 28).
2. Personne qui vit dans des excavations naturelles ou creusées artificiellement et aménagées pour l'habitat. Les habitants des cavernes, les troglodytes ne sont pas uniquement des groupes préhistoriques. Les hommes se sont logés et se logent encore dans des grottes, là où des roches (...) permettent de se créer à peu de frais un abri suffisant(BRUNHES, Géogr. hum., 1942, p. 46).
En appos. avec valeur d'adj. [En parlant d'une demeure, plus rare-ment d'une pers.] Qui se situe ou séjourne dans des excavations naturelles ou artificielles. Les Cuevas, ou habitations troglodytes, sont très nombreuses dans cette Espagne pauvre où ces hommes sobres installent (...) des demeures rudimentaires. (...) elles forment (...), comme à Purullena, de véritables villes (T'SERSTEVENS, Itinér. esp., 1933, p. 76). Tuffeau des villages troglodytes de la Loire (MORAND, Excurs. immob., 1944, p. 48). V. excaver ex.
3. P. anal. Personne qui travaille sous terre, qui occupe un lieu souterrain non destiné normalement à l'habitat. J'aime aussi les cimetières, parce que ce sont des villes monstrueuses, prodigieusement habitées. Songez (...) à toutes les générations de Parisiens qui sont logés là, pour toujours, troglodytes définitifs enfermés dans leurs petits caveaux (MAUPASS., Contes et nouv., t. 1, Tombales, 1881, p. 1208). Une jolie petite ville, (...) désertée par ses habitants, à cause des marmites, mais encore asile aimable et sûr pour un troglodyte des tranchées (MAUROIS, Sil. Bramble, 1918, p. 87).
En appos. avec valeur d'adj. [sous l'ancienne voie romaine] vivent loin des bruits du monde (...) des électriciens troglodytes, qui (...) ne nous donnent jamais la lumière (THARAUD, Relève, 1919, p. 137).
4. Péj. Personne qui se livre à des tâches ingrates et obscures, dépassées. Quelques agrégatifs lui demandaient s'il était content de son écrit. Ils ne paraissaient pas bien méchants. Plutôt falots et débiles (...) préoccupés par leurs petites besognes de troglodytes de la culture (MAGNANE, Bête à concours, 1941, p. 425).
B. — ORNITH. Petit passereau d'Europe et d'Amérique du Nord, au plumage gris brun marqué de noir et de blanc, au corps rond, aux ailes courtes et arrondies, à la queue redressée, au bec fin, au chant mélodieux et qui habite dans les trous des murailles, les fourrés. Un troglodyte, sorti du roncier, retournait du bec les feuilles mortes (...). C'était un tout petit oiseau, d'un brun brûlant et ravissant, qui sautillait en portant haut sa queue. (...) il poussait un cri vif et pur (GENEVOIX, Dern. harde, 1938, p. 24).
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1762: troglodites (au plur.), 1798-1878: -dytes (au plur.), 1935: -dyte. Étymol. et Hist. A. 1. 1re moit. XIIe s. troglodite « nom d'un peuple habitant des cavernes souterraines » (Lapidaire de Marbode, 453, éd. P. Studer et J. Evans, p. 46); 2. 1546 « qui habite les endroits souterrains » (RABELAIS, Tiers Livre, 51, éd. M. A. Screech, p. 341); p. ext. 1752 « personne vivant sous terre, comme le mineur » (Trév.). B. 1783 ornith. (BUFFON, Histoire naturelle des oiseaux, t. 9, V, p. 352). Empr. au lat. Troglodytae, nom d'un peuple d'Afrique, en gén. « habitants des cavernes », transcr. du gr. , comp. de « trou » et « s'enfoncer ». Fréq. abs. littér.:47.
DÉR. Troglodytisme, subst. masc. Habitat, mode de vie des troglodytes. Ce troglodytisme m'effare. Pline parle bien d'indigènes vivant dans des cavernes (...). Hérodote dit aussi que les Garamantes chassaient (...) les Éthiopiens troglodytes (BENOIT, Atlant., 1919, p. 125). []. 1re attest. 1878 (Lar. 19e Suppl.); de troglodyte, suff. -isme.
BBG. — BORN. 1967, p. XVIII.

troglodyte [tʀɔglɔdit] n. m.
ÉTYM. 1721, Montesquieu, Lettres persanes, 11-14; n. propre de peuple, XIIe; lat. troglodyta, nom d'un peuple sauvage d'Afrique, grec trôglodutês, de trôglê « trou », et dunein « s'enfoncer ».
———
I Habitant d'une excavation naturelle (caverne, grotte), et, par ext., d'une demeure aménagée dans la terre, le roc (→ Hamadryade, cit. 3).Par anal. Celui, celle qui vit, travaille sous terre.
1 Je venais de parcourir le pays des Matmata, qui vivent en troglodytes dans des cavernes qu'ils fouissent à même les monticules (…)
G. Duhamel, Chronique des Pasquier, IX, XIII.
1.1 Et puis, j'aime aussi les cimetières, parce que ce sont des villes monstrueuses, prodigieusement habitées. Songez donc à ce qu'il y a de morts dans ce petit espace, à toutes les générations de Parisiens qui sont logés là, pour toujours, troglodytes définitifs enfermés dans leurs petits caveaux, dans leurs petits trous couverts d'une pierre ou marqués d'une croix (…)
Maupassant, les Tombales, Pl., t. II, p. 1240.
Par métaphore :
2 Qu'ils soient de la grotte de droite ou de celle de gauche, ces troglodytes parlent pourtant le même idiome. Ainsi, pour désigner l'endroit, ils ne disent jamais, comme les gens d'en haut, « la ligne Maginot », ou « l'ouvrage », ou même « le béton ». Ils disent « le trou ». À cette profondeur, on ne pouvait mieux trouver. Cela fait image.
R. Dorgelès, la Drôle de guerre, XIII.
———
II (1778, Buffon; repris au grec). Zool. Oiseau (Passereaux) de petite taille, au corps ramassé, à la queue courte et relevée. || Le troglodyte est insectivore; il doit son nom à son nid couvert; on l'appelle improprement roitelet.
3 Dans le choix des dénominations, celle qui peint et qui caractérise l'objet doit toujours être préférée : tel est le nom de troglodyte, qui signifie habitant des antres et des cavernes, que les anciens avaient donné à ce petit oiseau et que nous lui rendons aujourd'hui; car c'est par erreur que les modernes l'ont appelé roitelet.
Buffon, Hist. nat. des oiseaux, Le troglodyte.
tableau Noms d'oiseaux.
DÉR. Troglodytique, troglodytisme.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Нужно сделать НИР?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Troglodyte — Pour les articles homonymes, voir Troglodyte (créature fantastique) et Troglodyte (oiseau) …   Wikipédia en Français

  • Troglodyte — Trog lo*dyte, n. [L. troglodytae, pl., Gr. ? one who creeps into holes; ? a hole, cavern (fr. ? to gnaw) + ? enter: cf. F. troglodyte.] 1. (Ethnol.) One of any savage race that dwells in caves, instead of constructing dwellings; a cave dweller,… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Troglodyte — may refer to:* A member of a primitive race or tribe of cave dwellers, a caveman. * A person who lives in seclusion, a hermit. * One of a group of people who built homes into the faces of cliffs, connected by underground passageways, such as in… …   Wikipedia

  • troglodyte — cave dweller, 1550s, from L. troglodytae (plural), from Gk. troglodytes cave dweller, lit. one who creeps into holes, from trogle hole (from trogein to gnaw; see TROUT (Cf. trout)) + dyein go in, dive in …   Etymology dictionary

  • troglodyte — ► NOUN 1) a cave dweller. 2) a person who is deliberately ignorant or old fashioned. DERIVATIVES troglodytic adjective. ORIGIN Greek tr glodut s, from the name of an Ethiopian people, influenced by tr gl …   English terms dictionary

  • troglodyte — [träg′lə dīt΄] n. [L troglodyta < Gr trōglodytēs, one who creeps into holes, cave dweller < trōglē, a hole, cave (< trōgein, to gnaw < IE * trōg < base * ter , to rub, grind > THROW) + dyein, to creep in, enter] 1. any of the… …   English World dictionary

  • troglodyte — (tro glo di t ) s. m. 1°   Nom d un ancien peuple d Afrique qui vivait dans des cavernes.    Se dit, en général, de tous les peuples sauvages qui habitent des cavernes ou qui se creusent des demeures souterraines. •   Il y avait en Arabie un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • troglodyte — [[t]trɒ̱glədaɪt[/t]] troglodytes 1) N COUNT A troglodyte is someone who lives in a cave. [FORMAL] 2) N COUNT If you refer to someone as a troglodyte, you mean that they are unsophisticated and do not know very much about anything. He dismissed… …   English dictionary

  • troglodyte — UK [ˈtrɒɡlədaɪt] / US [ˈtrɑɡləˌdaɪt] noun [countable] Word forms troglodyte : singular troglodyte plural troglodytes 1) someone who lived in a cave thousands of years ago 2) impolite an insulting word for someone who is stupid or does not know… …   English dictionary

  • troglodyte — nm. (oiseau) : kriva siza <troglodyte mignon> nm. (Albanais) ; ijé d shâla (Cordon). E. : Roitelet …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”